Sélectionner une page

L’AFITE est heureuse d’avoir été consultée, en février 2021, par le Secrétariat d’Etat à l’Economie Sociale et Solidaire à propos de son projet de plateforme numérique sur la performance extra-financière des entreprises.

La commission Financement durable de l’AFITE a émis plusieurs observations et suggestions pour améliorer le socle d’indicateurs proposé, en insistant sur l’importance de ne pas réclamer aux entreprises la production de nouvelles données, en plus de celles déjà communiquées aux administrations publiques. C’est le principe du « dites-le nous une seule fois », auquel le Secrétariat d’Etat semble attaché.

La prise en compte des indicateurs RSE s’inscrit dans une vaste démarche qui consiste à mesurer les performances de l’entreprise en dépassant les indicateurs strictement financiers et comptables, ce qui nous semble bienvenu. En effet, la valeur des entreprises repose largement, et de plus en plus, sur leurs actifs immatériels. Cette prise en compte doit également mieux faire connaître les démarches vertueuses initiées par de nombreuses PME françaises responsables, qui pourraient être encouragées dans leurs efforts par des mécanismes d’incitation (financement facilité, fiscalité allégée, aide à l’embauche…).

L’AFITE reste volontiers un interlocuteur des pouvoirs publics pour émettre des recommandations favorisant le financement et la transmission des entreprises.